4 saisons

Une série sur l’accompagnement

BarqueLes personnes consacrées se rendent souvent disponibles pour accompagner une autre personne dans le respect de son cheminement particulier. Dans le grand public, certains lieux comme les monastères sont associés spontanément à cette activité, mais l’accompagnement est omniprésent dans toutes les communautés religieuses, qu’il soit formel ou informel, dans le cadre de leurs œuvres et auprès des personnes à qui elles viennent en aide. On pourrait presque dire que c’est une dimension inhérente à la vie religieuse. L’aide désintéressée contribue à établir une relation de confiance qui s’inscrit dans la durée. Il n’est pas rare aussi de voir des membres d’Instituts séculiers accompagner ceux et celles qui aspirent à marcher sur les traces de Celui qui les attire à sa suite. En fait, toute personne qui engage sa vie dans le don de soi est souvent perçue comme un repère stable lorsque viennent les remises en question.

En marge de cette réalité se sont développées des méthodes bien définies, qui s’abreuvent à différentes sources selon l’approche qui est la leur. Des personnes consacrées ont bénéficié de ce type d’accompagnement, et nombre d’entre elles ont acquis une formation dans l’une ou l’autre de ces écoles afin d’aider leur prochain sur la voie de la croissance humaine. Nous aurons l’occasion de présenter plusieurs de ces méthodes durant l’année de la vie consacrée, à raison de deux par numéro.

________________________

Notre série sur l’accompagnement s’amorce avec une présentation du parcours offert au Centre de spiritualité Manrèse, qui privilégie une approche ignatienne. C’est suivi par un texte qui décrit l’accompagnement initié par Simone Pacot, une démarche connue sous le nom d’« Évangélisation des profondeurs ».

75 ans